La ménarche et l'éducation menstruelle

 

« Ma fille aura bientôt ses premières règles. J’aimerais tellement lui transmettre ce que ma mère ne m’a pas transmis! Mais je ne sais pas par où commencer... » Une femme qui dirait cela pourrait d’abord revisiter sa propre expérience, revoir ses premières règles et les sentiments qu’elle a vécus ce jour-là. Les parents pourront ensuite briser l'apparent consensus social de la valeur négative des menstruations aux yeux de leur fille.

Revoir et revivre les souvenirs des pemières règles permet d’en atténuer la charge, trop souvent négative, et même de la désamorcer. Il est important de le faire, car, le jour de ses premières règles, la fille ressent beaucoup de choses, sa perception est affinée. Si elle perçoit une réaction négative chez sa mère − même à un niveau subtil − sans autre explication sur cette réaction, elle pourra croire qu’il y a quelque chose de pas correct au sujet de son propre corps, au sujet de son corps de femme. Car, désormais, elle sait − elle ne peut le nier − qu’elle est une femme.

Quelque temps avant sa ménarche (premières règles), à partir du moment où elle commence à voir son corps se transformer, la fille est à l’affût de toute information qui l’informera sur ce qu’est d’avoir un corps de femme dans la société et, surtout, si elle sera aimée avec son corps qui change. Les informations sur le corps des femmes qui proviennent de ses enseignantes et enseignants, de ses camarades et des médias en général sont d’une grande importance pour elle, car elle sait qu’elle quittera la famille, qu’elle s’en va vers la société.

Or, les messages sociaux sur les menstruations, ceux qui sont transmis par les médias et les personnes en général, n’ont rien pour rassurer la fille. En effet, le message global est que les règles sont une maladie, un handicap, une impureté, et qu’elles ne sont surtout pas sexy. La fille a alors tendance à cacher ses règles lorsqu’elles surviennent, de crainte de laisser voir qu’elle est un être qui menstrue, de crainte d’être dévalorisée. Surtout, elle est en voie de se dévaloriser elle-même, à moins que ses parents ne préviennent une telle tendance par une attitude nettoyée des mémoires négatives et par une éducation appropriée.

Cette question est liée de près à la chute d’estime de soi et d’estime du corps dont font l’expérience de nombreuses filles autour du moment des premières règles. Les problématiques telles que la dépression adolescente et le développement des troubles du comportement alimentaire (l’anorexie et la boulimie), de même que l’objectification de soi, la rupture de la confiance en la mère et la responsabilité contraceptive ne sont pas étrangères à la façon dont la fille vit ses premières règles.

Les parents et les autres éducatrices et éducateurs peuvent protéger les futures femmes en leur transmettant une image plus positive de leur corps. Mais, pour cela, elles et ils doivent remplacer les faux concepts négatifs sur les règles par des nouveaux, plus positifs. D’où l’intérêt de consulter ce site régulièrement. D'où également l'intérêt de créer un événement (rituel ou autre) pour briser l'apparence de consensus social sur les images négatives des menstruations.

La ménarche est un événement très important sur le plan psychologique. Lors de cet événement, les filles vivent une intégration à tous les niveaux de leur être – physiologique, émotionnel, cognitif et même spirituel. C’est une intégration qui concerne, entre autres, leur identité, c’est-à-dire l’image qu’elles se font d’elles-mêmes.

Les influences qui s’exercent sur les filles pendant leur puberté et le contexte dans lequel elles la vivent déterminent si cette expérience en sera une de fragmentation intérieure ou, au contraire, un moment d’unification et de complétude qui sera le gage de leur force, de leur amour pour elles-mêmes et de leur santé, tant psychologique que physique, tout au long de leur vie.

Surveillez la parution du livre sur les premières règles et l'éducation menstruelle des filles et des garçons aux Éditions Treize Mères ainsi que les articles publiés sur ce site pour en apprendre davantage sur ces sujets.


 

 

Thème